NOS DIPLÔMÉS EN ACTION

Que sont devenus nos diplômés?

Sur le marché du travail

Jonathan PelletierJonathan Pelletier

technicien en conception électrique

Premier Tech

 

 

 

Daniel DubéDaniel Dubé

surperviseur mise en service

Premier Tech

 

 

 

À l'université

Georges-Antoine Chénard
Georges-Antoine Chénard Diplômé en Technologie de l’électronique industrielle
Étudiant en Génie électrique à l’Université de Sherbrooke

Après avoir complété mon DEC en Technologie de l’électronique industrielle, j’ai décidé de m’inscrire en Génie électrique à l’Université de Sherbrooke. Mes bases en électricité, acquises au cours de ma formation collégiale, m’ont aidé à mieux comprendre les concepts enseignés à l’université. Je me rends compte que j’ai été bien préparé pour entreprendre mes études universitaires car la formation dispensée à Rivière-du-Loup est de qualité. De plus, le programme en Génie électrique  se situe en continuité avec celui du DEC en étant bien sûr plus développé. Je sais aussi que lorsque je serai sur le marché du travail, ma compréhension des rôles de technicien et aussi d’ingénieur sera un atout et facilitera le travail en équipe. Je recommanderais ce programme en raison de sa qualité et de la pertinence de ses cours.

 


 

 

 

William Dubé
William Dubé
Diplômé en Technologie de l’électronique industrielle
et ingénieur diplômé de l’ETS
Ingénieur de projet chez ArcelorMittal 

Après avoir complété deux  formations de DEC dont une en Technologie de l’électronique industrielle (TEI) au Cégep de Rivière-du-Loup, j’ai travaillé comme technicien pendant quatre ans. J’ai décidé par la suite de poursuivre mes études au Baccalauréat en génie électrique à l’ETS. Cette formation universitaire m’a permis de devenir gestionnaire de projets. Il y a de nombreux avantages à être diplômé à la fois de la formation technique et universitaire notamment au niveau de l’emploi.

Un étudiant diplômé en Technologie de l’électronique industrielle inscrit en génie électrique à l’université possède des bases indispensables facilitant ses apprentissages.  C’est presque incontournable d’avoir un DEC en TEI si on veut entreprendre des études universitaires. Ceci nous permet d’avoir une  vision plus pragmatique et moins théorique.  Un ingénieur qui a exercé le métier de technologue  a  une meilleure vue d’ensemble des fonctions qu’il  accomplies.

Je recommanderai ce programme qui nous permet de pouvoir poursuivre nos études à l’université. De plus, les étudiants ont la chance, en raison de leur  petit nombre, d’avoir un suivi plus personnalisé  des enseignants qui sont plus accessibles. Le programme est aussi très complet avec les laboratoires et aussi le secteur électrodynamique qui est très poussé.

 

© 2016 Technologie de l’électronique industrielle, Cégep de Rivière-du-Loup.
Site Web réalisé par Vicky Nadeau, Sarah Warren et Gabriel Lavoie-Picard, dans le cadre du cours Studio-stage Graphikos 2011.